mardi 22 mars 2011

Quelques réactions de plus à la loi Boutin:

Un extrait de commentaires issus de cet article sur les SURLOYERS

"Ceci est une vaste comédie, car n'ayant pas les moyens d'acheter une maison, l'Etat grève notre pouvoir d'achat pour que le représentant élu, abuse de ses droits et mette la France en déficit. C'est indigne que se soit la minorité qui profite des avantages tel que le remboursement des impôts aux riches. On massacre la classe moyenne. Assez d'esclavage déguisé. Le pire, si tout ceux qui paient les surloyers voulaient acheter du neuf le marché ne pourrait pas combler la demande. Le gouvernement est injuste mais un jour viendra ".

et encore

" Les surloyers Boutin sont sortis de la cervelle d'un sous -énarque soucieux de servir l'idéologie en cours. Leur application implique des renoncements et des sacrifices énormes de la part de gens qui organisaient leur vie et leur consommation autour d'antivaleurs : la location plutôt que la propriété; les quartiers populaires mixtes plutôt que les quartiers bobos; l'éducation des enfants, un souci de culture, plutôt que le bling-bling généralisé. Pour certains, et c'est mon cas, il faut même envisager d'abandonner son métier et s'inscrire au chômage, car certaines activités précaires deviennent impossibles s'il faut s'éloigner de 25 km de Paris. Je perds mon appart, je m'inscris au chômage (j'ai 50 ans merci la galère) et la petite dernière va vivre chez sa grand-mère pour pouvoir continuer à fréquenter son lycée parisien.

Je souhaite respecter le règlement de ce forum, je vais donc modérer ma conclusion. Il est net que l'on veut tuer un certain type de Français "moyen. "

Voir sur ce lien, dossier familial.com
.

1 commentaire:

  1. Grandes intuitions ! Merci d'avoir partagé. Je suis votre point .

    RépondreSupprimer